Au pays des sapins de Noël

Première étape  de mon voyage : le Canada en camping car. Nous voilà donc partis à l’assaut des parcs naturels, bombe à ours visée à la ceinture. Il y a vraiment quelque chose de magique à se retrouver en plein mois d’Août au pays des sapins de Noël. Le froid mordant les joues, les toits pentus des cabanes en bois, les rennes qui nous surprennent au détour d’un chemin de randonnée font qu’on ne serait pas surpris de croiser ce vieux Monsieur habillé de rouge sur son traîneau…

Yoga worlwide

La route en direction de l’Alaska nous a offert des lacs bleus turquoises lovés au creux des montagnes, des forêts de sapins à perte de vue, des ours trempant délicatement leurs pattes dans les rivières agitées, des cascades d’une puissance effrayante… Une nature flamboyante. Mais le clou du spectacle a été, pour moi, les glaciers. C’était ma deuxième rencontre avec ces monstres de glaces et je l’ai d’autant plus appréciée que la première était avec un glacier ceinturé de barrières, tourisme oblige. Cette fois, il était là, devant moi, avec ses petites montagnes de glace bleu turquoise posée sur cette montagne de glace blanche. Inaccessible mais tellement apaisant.

LacCiel

On dit souvent que la Nature est essentielle pour équilibrer notre Vie citadine, qu’il est important d’aller se ressourcer à la campagne le temps d’une week-end. On dit même que la couleur verte a un effet positif sur notre santé. Nos vies urbaines nous font souvent oublier le bien-être qu’offre l’observation de la Nature. Le simple fait de se sentir seul au milieu d’un espace exempt de bruit est apaisant. J’ai toujours admiré les personnes qui affirment avoir besoin d’aller se ressourcer au pied d’un arbre ou devant une étendue d’eau calme parce que je crois que je n’avais pas pris le temps de ressentir les bienfaits qu’offrent la nature. Mais cette fois-ci, j’ai presque vécu une rencontre du troisième type. Cette calotte glacière a comme suspendu le temps. Elle m’a en quelque sorte hypnotisée. Et j’ai ressenti cette apaisement et ce ressourcement dont on parle temps… Serais-je en train de découvrir la puissance de Dame Nature ?

Glacier Yoga Wellness

4 thoughts on “Au pays des sapins de Noël

  1. Je les ressens tous les jours les bienfaits de la Nature, à passer pour une folle aux yeux des plus fous. Alors la puissance de ton moment, au pied de ce glacier, je l’imagine tellement qu’une larme envahit chacun de mes yeux.

  2. Ce que tu dis des bienfaits ressentis au contact de la Mère Nature, ce que tu qualifies de rencontre hypnotique m’a tout de suite connectée à cette énergie neptunienne de ressourcement aux bains des Origines, de retour au matriciel. J’ai repensé à la présence de cette puissance de Neptune sur ton AS. L »AS représente cette épreuve toujours renouvelée de se mettre au jour, de révéler notre nature profonde.J’ai eu envie de voir avec quelques jours d’avance ce que te réservait ta Révolution Solaire, cad ton thème d’anniversaire valable pour l’année 2017-2018 à partir de cette date. En le voyant apparaitre sur mon écran, j’ai été surprise et un peu dubitative. Bien sur, je pouvais trouver tout un tas de propositions intéressantes suggérées par ce thème d’anniversaire. Qui se plaindrait d’avoir un AS Lion après tout, pour ne parler que de lui ?
    Et puis j’ai VU mon erreur : le thème était monté pour une présence à Albi et non pas à l’autre bout de la Terre. Par curiosité, j’ai essayé de le recalculer en prenant Vancouver comme lieu de référence et là, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire : Neptune se trouve tout proche de ton AS (comme dans ton thème natal) mais cette fois, cet Ascendant puise son énergie dans le signe des Poissons. Je ne t’en dis pas plus mais je te mets juste l’eau à la bouche (c’est le cas de le dire : eaux de la calotte glacière, toute vie vient de l’eau…) .
    Je me pencherai sur cette RS le moment venu et je modifierai le lieu de référence en fonction de vos déplacements pour être la plus précise possible. Mais d’après mon expérience, la différence sera minime : il te faudra sans doute apprendre l’art de la navigation et gouter ce sentiment océanique et communiel de faire partie d’un grand tout.
    Je t’embrasse fort
    Cathy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *