L’art de ne rien faire

Ceux qui me connaissent savent que je fais partie de ces personnes qui sont un peu hyperactives. J’ai toujours des projets en tête, j’ai toujours envie d’essayer de nouvelles choses, toujours envie d’aller à la découverte d’une nouvelle ville, d’un nouveau lieu, d’une nouvelle activité, d’une nouvelle sensation. Et mes copines me disent souvent : « mais ça t’arrive de t’arrêter de faire des trucs parfois ? ». Je dois dire que c’est bien quelque chose que j’ai du mal à faire. « Ne rien faire » est pour moi tout un art que je commence à peine à maîtriser.

Yoga Meditation

Je fais partie de ces gens qui se sentent obliger de faire la vaisselle, de faire le ménage, de plier le linge, de faire à manger pour les 3 prochains repas avant de s’autoriser à faire une activité qui leur fait vraiment plaisir. Il paraît que c’est de famille. Et même si de prime abord, on peut imaginer que c’est une grande force d’être capable de faire tout le temps quelque chose, de mon point de vue, c’est souvent un handicap. Parce qu’on ne peut pas passer sa Vie à vivre à 2000 à l’heure. On ne peut pas courir un marathon permanent. Le corps a besoin de repos. Pour l’expérimenter, il suffit de passer une journée lové dans son canapé avec un bon bouquin et d’observer la forme olympique dans laquelle on se sent le lendemain. Le mental a besoin de repos. Penser beaucoup, c’est fatiguant. Et penser tout le temps n’aide pas à avoir les idées claires. Un cerveau en ébullition est capable de travailler la nuit, et ceux qui connaissent cette sensation pourront attester que, même si l’obscurité est parfois inspirante, au bout de 2 nuits studieuses il ne reste qu’une seule envie : dormir ! Pour construire des projets, il est indispensable d’arriver à déconnecter son mental, à faire un « reset » de son cerveau pour arriver ensuite à organiser ses idées. Et nous sommes parfois désemparé car, à ma connaissance, il n’y a pas de bouton on/off à la base de notre crâne.

C’est cette envie d’apprendre à arrêter mon cerveau qui m’a poussée à essayer le Yoga. L’image que j’avais de cette pratique à mes débuts était empreinte de moines enroulés dans des tissus orange portant un sourire serein sur leurs visages. Ils représentaient pour moi l’exemple parfait de ceux qui savent ne rien faire et qui sont heureux de s’adonner à cet art.

moine bouddhiste meditation

Quelques années plus tard, je peux affirmer que le Yoga m’a donné les bases nécessaires pour apprendre à ne rien faire. Il a d’abord fallu apprendre à ne faire qu’une seule chose à la fois en respirant dans une posture sans penser à autre chose que vivre cette posture. Et puis, il a fallu apprendre à apprécier l’immobilité du corps et du souffle. Cette étape m’a permis de découvrir qu’il existe un espace à l’intérieur de nous qui est calme et serein quelque soit l’agitation extérieure. Et il est toujours possible de se réfugier dans cet espace en suivant son souffle pour mettre son mental en pause et détendre son corps. C’était la découverte des prémices de la méditation.

Au jour d’aujourd’hui, pendant mon voyage, je me surprends à m’asseoir au bord d’un lac Canadien sur une « pierre silencieuse » (entendre : une pierre sur laquelle on n’a pas le droit de parler ; concept volé à une maman maline) et à poser ma liseuse pour simplement ne rien faire d’autre qu’observer le calme de la nature avec un sourire serein. Et même si je suis loin d’avoir terminé mon apprentissage, je suis fière de faire partie de ces gens qui apprennent à ne rien faire !

Yoga Meditation

Et vous, maîtrisez-vous l’art de ne rien faire ?

6 thoughts on “L’art de ne rien faire

  1. je suis bien d’accord, c’est pas facile de ne rien faire et de se détendre j’ai les memes « mauvaises » habitudes que toi. Je compte sur toi l’année prochaine pour m’aider à y arriver en suivant tes cours de yoga !!!!!!!.
    Mais au fait, tu reste combien de temps au Canada ?

    1. Merci pour ton commentaire! Ca me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles! J’espère que tu arrives à pratiquer un peu le yoga à la maison pour continuer à profiter des bénéfices de cet art… Nous sommes passés aux états unis depuis quelques semaine maintenant! Nous amorçons la descente… Bises

  2. LOL : Vas y fait nous râler un peu pendant que nous tous et nous toutes nous bossons bossons comme des chameaux ou des chamelle…!!!
    Profite bien de QUE l’instant présent.
    Bises d’une comme toi qui ne sais qu’avoir de nouveaux projets tout le temps…!!!

  3. Salut Marion tu es sur le chemin pense que le temps est notre ennemi puisqu’il n’existe pas donc quand tu médite dis toi « ici et maintenant » vis le présent au maximum et tu augmentera tes pouvoirs et toute maladie disparaîtront je t’envoie beaucoup de qi je t’embrasse et à bientôt Yannick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *