Qui suis-je ?

Yoga Albi

Marion Le Fournier
Docteure en Physique de la matière
Ingénieure en Recherche et Développement pour l’aéronautique
Professeure de Natha Yoga
Praticienne Reiki (3ème degré)
Conférencière
Yogini depuis 2009 (Hatha Yoga- Natha Yoga – Vinyasa Yoga – Kundalini Yoga)

Tél : 06 76 13 02 51
Email : contact@yoga-reiki.fr
Facebook : L’alchimie des Corps

J’ai été « une espionne d’atome » comme dirait un ami. J’ai soutenu une thèse. Et je travaille toujours dans la recherche, mais pour celle qui s’applique à dépasser les problématiques actuelles de l’industrie aéronautique. J’ai passé trois ans dans un laboratoire de recherche à observer avec un microscope de dernière génération comment était constituée la matière. J’ai passé trois ans immergée dans des photos en noir et blanc décrivant l’infiniment petit. J’avais sous les yeux la preuve de concepts difficilement palpables. J’ai eu la preuve que des chercheurs avaient eu LA bonne intuition à propos d’un concept qui n’était pas le moins du monde vérifiable avec les moyens de leur époque. Comment avaient-ils fait ? Est-ce qu’une intuition se construit ? J’ai eu la preuve que nous, scientifiques, nous étions loin de tout comprendre et encore plus loin de pouvoir tout expliquer. J’ai compris que la Science était basée sur de nombreuses hypothèses difficilement vérifiables mais nécessaires pour construire un concept. J’ai senti pourquoi un Einstein ou un Freud étaient autant considérés comme des génies que comme des fous. J’ai compris que la physique, la nature ou peu importe le nom qu’on veut bien lui prêter, conserverait une part de mystère.

Et le problème quand on a fait une thèse, c’est qu’on ne peut pas rester cantonné au mystère qu’offrent les sujets d’études de l’industrie moderne. Le problème, c’est qu’on ne peut pas s’empêcher d’étendre cette façon de penser à tout ce qui nous entoure. Et voilà comment on en vient à se poser un millier de questions sur l’être humain, ses origines, sa relation au corps, sa relation aux autres, le bien-fondé de la politique, le concept de l’écologie, le pourquoi et le comment des courants New Age en passant par la psychologie de nos grands penseurs. On en vient à tester sur soi-même de nombreux concepts parce que la vie est un formidable terrain de jeu. On en vient à se dire : mais en fait, ça veut dire quoi « être humain » ? Un chercheur n’a jamais fini de chercher et donc il expérimente, il éprouve des théories. Et expérimenter à propos de son mieux-être, c’est vraiment passionnant et ça conduit vers des domaines insoupçonnés qui finalement ne sont pas si loin de cette physique que j’ai tant étudiée.