Challenge et yoga

Est-ce que la notion de challenge est acceptable en Yoga ? Doit-t-on toujours aller plus loin ? Je vous partage aujourd’hui quelques réflexions. ⁠

Souvent, quand on pense « challenge », on pense à « arriver à faire la posture sur la tête ou le handstand ». On ne va pas se mentir, le jour où on arrive effectivement à faire une posture comme celles-là, sans se faire mal et sans trop forcer, une certaine fierté nous envahi, et je crois que c’est normal. Nous sommes avant tout des Êtres Humains. Mais je ne crois pas qu’il soit bénéfique pour notre pratique de Yoga de se dire qu’on doit travailler notre Yoga d’une certaine façon pour arriver à faire cette posture compliquée (dans x mois). De mon expérience personnelle, c’est contre-productif, car comme tout le monde, j’ai essayé. ⁠

Je crois qu’il est important de faire confiance à la technique du Yoga et aux professeurs pour nous guider sur vers le chemin des postures compliquées. Il y a une certaine logique derrière tout ça. En pratiquant régulièrement, en variant l’intensité des cours, en étant rigoureux avec notre alignement et à l’écoute des besoins et des capacités de notre corps, tout fini par arriver. Je crois qu’il est important d’avoir envie de faire telle posture de Yoga et de noter les progrès qu’on fait globalement dans la pratique du Yoga. Mais je crois qu’il est contre-productif de se challenger, de se mettre la pression sur la nécessité de savoir faire telle posture. Le Yoga n’est pas fait pour se mettre la pression. Et on est quand même un(e) bon(ne) Yogi(ni) si on ne sait pas faire la posture sur la tête 😉. Alors, respectons le chemin du Yoga, soyons patients et observons nos progrès jour après jour même s’ils sont tout petit. Gardons l’envie de pratiquer.⁠

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Suivez l'Alchimie des Corps sur les réseaux sociaux