Le yoga en extérieur

Le printemps arrive et c’est aussi le retour des cours de Yoga en plein air. Nous avons tous eu envie, un jour, de nous téléporter devant ce paysage de rêves immortalisé par un instagrameur au cours d’une retraite de Yoga au bout du monde, mais quand est-il vraiment des cours de Yoga en extérieur ? ⁠

A la fin du 1er confinement, comme tout le monde puisque nous n’étions autorisés qu’à ça, j’ai proposé à mes élèves de reprendre des cours de Yoga en extérieur. Ils étaient tous vraiment très enjoués à cette idée. Et puis, après une semaine de cours dans l’herbe, ils m’ont tous demandé quand est-ce qu’on pourrait retourner dans la salle 🤔⁠

Une chose est sûre, quel que soit le lieu, faire du Yoga en plein air, au contact de la nature, a quelque chose de magique. Le chant des oiseaux, le bruit du vent dans les feuilles, la vue sur le ciel pendant Savasana rendent l’ambiance du cours de Yoga particulière et encore plus propice à la détente. Mais, on oublie souvent de considérer le revers de la médaille : les coups de soleil, les piqûres de moustiques et surtout le manque planéité du sol. Faire du Yoga sur un sol plein de creux et de bosses est dangereux pour les articulations (parole de YouTubeuse qui fait des vidéos de Yoga en extérieur et qui passe des heures à chercher un sol le plus plat possible et sans cailloux). Et travailler son alignement postural sur un sol qui n’est pas parfaitement plat est quasi mission impossible…⁠

Alors, je dis oui aux cours de Yoga en extérieur, mais uniquement s’ils peuvent avoir lieu sur une terrasse en bois, à l’ombre et avec un bon antimoustique (bio). Certains diront que j’ai des goûts de luxe, de mon point de vue, c’est une histoire de sécurité pour le corps 😊⁠

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Suivez l'Alchimie des Corps sur les réseaux sociaux