Une prof de yoga qui essaie de prendre des vacances 2/4

C’était décidé : cet été, je m’accorde une vraie pause parce que j’en ai besoin pour me ressourcer de cette année particulièrement éprouvante entre la covid, le lancement de la médiathèque mais aussi pour vivre sereinement la rentrée de septembre qui est toujours sportive. Mais, ne serais-je pas en train de me trouver des justifications pour légitimer mon besoin de vacances là ? 🤔 Ça commence bien.
C’était donc décidé et me voilà en train de répéter à tout va que je fermerai le studio de Yoga du 23 juillet au 23 août pour cause de vacances. Et voilà que mes élèves s’y mettent : « mais oui, Marion, ce sont des vacances bien méritées après tout ce que tu as fait pour qu’on puisse continuer à faire du Yoga pendant cette année bizarre ». Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’à chaque fois que je décide de prendre des vacances, ça rate (je vous en reparlerai). Alors, il faut que je sois réaliste, cette année, il me faut une stratégie solide pour arriver à prendre de vraies vacances.
Vous vous dites peut-être « c’est quoi le problème, il suffit de fermer la porte du studio et de s’en aller ». Et bien non. Parce que quand on est à son compte, on sait très bien que si on ne met pas d’énergie dans notre travail, il ne se passe rien. Et s’il ne se passe rien, c’est le banquier qui n’est pas content.
Me voilà donc en train d’essayer de trouver des solutions à grand renfort de tableaux excel beaucoup trop grands et d’outil de gestion de projets beaucoup trop complexes jusqu’à ce que je me rende à l’évidence. Je ne peux humainement pas, dans le temps qu’il me reste, préparer tout le contenu que je publie habituellement pour les 3 prochains mois, organiser les évènements de juillet et gérer mes tâches habituelles. J’avais encore oublié : je ne suis pas wonder woman 🙄
Alors, la seule solution que je trouve à ce moment-là est de publier moins de contenu gratuit qu’habituellement. Vous savez maintenant pourquoi ces « brèves de vie » ne paraissent que tous les 15 jours au lieu du rythme hebdomadaire classique.
Mais est-ce que ce sera suffisant ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Suivez l'Alchimie des Corps sur les réseaux sociaux