Être prof de yoga en 2021 (partie 1)

Vous êtes nombreux à me demander si je vais bien, si je tiens le coup malgré la situation actuelle. Vous vous inquiétez pour moi 🧡Alors aujourd’hui je vous parle de ma vie de prof de Yoga en 2021.

Nous sommes maintenant au 7ème mois de fermeture depuis mars. Je ne vais pas vous mentir, ce n’est pas facile tous les jours. Ce qui est peut-être le plus anxiogène, pour moi, est voir qu’il y a de plus en plus de prof de Yoga qui renoncent, par choix ou par obligation. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour ne pas faire partie de cette catégorie 🤞🏻

Et ce qui est peut-être le plus touchant dans cette situation est le soutien que je reçois quotidiennement. Cela passe par vos mots d’encouragements, vos partages de mon travail sur les réseaux sociaux, vos dons sur Tipeee 🙏🏻

Le principe du don est moins présent dans la culture française que de l’autre côté de l’Atlantique, qu’il s’agisse de don de temps ou de don financier. J’ai eu des conversations passionnées avec des amies prof de Yoga qui ne comprenaient pas que je fasse des dons à des chaînes YouTube que j’utilise (parce qu’un prof reste toujours un élève😊). Elles me disaient « c’est gratuit, pourquoi tu paies ? » Mes arguments principaux étaient que je savais le volume de travail qu’il y avait derrière tout ça et que mon année de voyage passée entre les 2 Amériques m’avait fait réfléchir sur cette notion de pourboire qui est très différente suivant nos cultures. Et depuis, je suis heureuse de laisser un pourboire pour un (bon) service rendu ; je ne le vois plus comme une obligation ; je le fais avec le sourire 😊

Je ne vous raconte pas ça pour vous inciter à faire un don sur Tipeee. Je vous raconte ça car j’observe que cette crise est en train de faire bouger les choses parce que vous êtes de plus en plus nombreux à me soutenir financièrement. Et je suis tellement touchée d’observer par le coin de ma lorgnette que les choses changent. Et rien que pour pouvoir assister à ce changement, je suis heureuse d’être prof de Yoga en 2021.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Suivez l'Alchimie des Corps sur les réseaux sociaux