Notre attachement pour nos profs de yoga sur youtube

Les profs de Yoga que nous suivons sur YouTube rentrent, peut être sans en avoir conscience, dans notre intimité. Ils font presque partie de la famille, même lorsqu’on ne les a jamais vu « en vrai ». J’ai eu l’occasion de prendre conscience de ce fait, par 2 fois, et ça m’a fait réfléchir. ⁠

La première fois, c’était il y a quelque mois, dans des circonstances pas très joyeuses. Comme un prof de Yoga reste toujours un élève, j’ai, moi aussi, mes profs de Yoga préférés sur YouTube. J’ai l’impression de rire avec eux, de vraiment les connaitre. Aussi, le jour où j’ai vu s’afficher sur mon écran que cette prof de Yoga, que je suivais depuis tant d’année, était décédée dans des circonstances brutales et dramatiques, ça a été un vrai choc. C’était juste avant un cours sur Zoom et certains d’entre vous se souviendront peut-être de cet épisode que j’ai partagé à la fin du cours. Ça a été très douloureux pour moi et j’ai pris conscience de la place qu’avait pris ces Youtubeurs dans ma Vie. Et je me suis posée la question de quelle place j’occupais, en tant que Youtubeuse, dans la vie des gens et de quelles responsabilités ça engendrait.⁠

Quelques temps plus tard, au détour d’une conversation téléphonique, une élève m’avoue être accro à ma chaîne YouTube, qu’elle fait des cours tous les matins et que même son mari, qui ne me connait pas, apprécie entendre ma voix quand il rentre de son jogging matinal pendant que sa femme suit son cours de Yoga sur YouTube. Je n’en croyais pas mes oreilles.⁠

Ces 2 épisodes m’ont permis de comprendre pourquoi tant de Youtubeurs parlent de leur Vie personnelle, surtout quand ils vont « disparaitre » des réseaux sociaux pour cause de vacances/blessures/naissance/mariage… J’ai compris pourquoi ils se sentent obligés de donner une explication. J’ai compris qu’il était de notre responsabilité de le faire car nous avons tous de l’attachement, et donc potentiellement de l’inquiétude, pour nos profs de Yoga sur YouTube.⁠

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Suivez l'Alchimie des Corps sur les réseaux sociaux