Nous et nos douleurs physiques

Je ne peux que constater que le nombre de personnes qui se blessent « à cause du télétravail » est en très forte augmentation depuis quelques mois. Cet épisode aura au moins eu le mérite de redonner à l’ergonomie ses lettres de noblesse. ⁠

J’ai fait 15 ans de violon. Après avoir passé des heures chez des kinés et des ostéopathes, j’ai compris que ces années de plaisir musical avaient grandement blessé le haut de mon dos. A 20 ans, je me coinçais le haut du dos en faisant des gestes très simples de la vie quotidienne. Et je restais parfois bloquée pendant des jours. Et puis, j’ai rencontré le Yoga. ⁠

Le Yoga m’a non seulement permis de comprendre quel mouvement je devais arrêter de faire pour ne pas risquer de me bloquer le dos, mais il m’a également permis d’apprendre comment soulager cette douleur lorsqu’elle se déclenchait malencontreusement. Aujourd’hui, je ne me bloque plus le dos, et ça fait 15 ans que ça dure. ⁠

Le Yoga permet de soulager nos douleurs physiques, par des étirements adaptés. Ils doivent être bien réalisés pour être efficaces et c’est pour cette raison que je tiens tant (pour ne pas dire « que je vous casse tant les pieds ») avec l’alignement postural. Le Yoga nous permet aussi de développer notre conscience du corps, il nous apprend quel mouvement est bon pour notre morphologie, quel mouvement ne l’est pas. L’apprentissage se fait sur le tapis de Yoga mais il se poursuit dans notre vie quotidienne car, quand on développe notre conscience et notre écoute du corps, il sait nous rappeler à l’ordre quand on fait un geste qui ne lui convient pas. Et ça change tout. Mes élèves qui suivent mon cours de Yoga antidouleur chroniques pourront en attester… ⁠

Un ami ostéopathe m’a dit un jour, après un cours particulier de Yoga qu’il avait pris avec moi : « mais heureusement que les gens ont la flemme de faire du Yoga régulièrement, sinon je n’aurai plus de patients ». ⁠

Alors n’ayons pas la flemme de faire du Yoga quotidiennement.⁠

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Suivez l'Alchimie des Corps sur les réseaux sociaux