Prendre le temps de se placer dans les postures de yoga

Ce matin, j’ai suivi un cours de Yoga en ligne avec un prof américain. Et j’ai apprécié qu’il n’enchaine pas les postures les unes derrières les autres. Et on me dit souvent que c’est ce qu’on apprécie dans mon enseignement du Yoga. Alors aujourd’hui, c’est un éloge de la lenteur.⁠

Quand j’ai commencé le Yoga, je n’avais pas franchement conscience de mon corps. Je n’avais pas conscience de la mécanique derrière un simple mouvement comme lever le bras. Et j’aimais enchainer les postures pour rencontrer ce « flow » dont tout le monde parle. Et puis, je me suis blessée.⁠

Et un jour, j’ai rencontré Anoop et son enseignement. Et j’ai alors compris qu’avant de vouloir enchainer les postures rapidement, il était nécessaire d’apprendre à se placer correctement dans chaque posture pour ne pas risquer de casser la mécanique de cette belle machine qu’est le corps humain. Je me souviens que, dans ses cours où on prenait pourtant le temps de rester longtemps dans chaque posture, j’étais toujours « en retard » par rapport aux autres. Pourquoi ? Parce que j’essayais d’appliquer toutes les précieuses consignes qu’il nous donnait pour chaque posture. Et, entendre une consigne, la comprendre et essayer de l’appliquer prend du temps, surtout quand les consignes sont nouvelles.⁠

Alors, j’aime ralentir dans ma pratique, pour retrouver cette sensation que j’ai découverte dans les cours d’Anoop et que j’essaie de vous transmettre au quotidien. J’aime prendre le temps de vérifier que j’ai bien appliqué chaque consigne d’alignement postural. J’aime sentir que mon corps est engagé dans ma posture et que mon mental est présent à ce qu’il fait. J’aime sentir que ma posture est efficace et que mon mental ne vagabonde pas. Parce que c’est, pour moi, l’essence même du Yoga. ⁠

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Suivez l'Alchimie des Corps sur les réseaux sociaux